N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies …

«N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu’à celles-ci nous obéissons sans le savoir » Vincent Van Gogh, Lettres à Théo, Gallimard 1988, p 517.

Autoportrait, Vincent Van Gogh, 1889, National Gallery of art, Washington DC.

A l’heure où même  les intelligences artificielles commencent à reconnaître, imiter et s’adapter aux émotions, il ne serait guère raisonnable de minimiser le rôle de l’intelligence émotionnelle. Ce n’est pas tant une question performance ou de compétition pour nous qui aspirons à grandir en sagesse, mais de lucidité voire de simple bon sens. Car, comme le savait  parfaitement Vincent Van Gogh, faute de cette clairvoyance, nous sommes comme des pantins ou des pions qui avancent dans la partie à l’aveuglette et comme entravés.

La méditation de pleine conscience propose de cultiver une plus grande attention aux émotions en commençant par les « petites » et dans un cadre protégé et dédié afin que, dans le flot de l’existence, nous soyons un peu moins vite emportés dans les tourbillons émotionnels, afin que nous en sortions un peu plus rapidement et que nous parvenions à conduire nos existences au lieu de laisser nos émotions en être « les grands capitaines ». Il s’agit non pas de gérer ses émotions ou encore moins de vouloir les contrôler, mais d’en être conscients et de savoir rester en leur présence sans paniquer, sans en rajouter, sans réprimer ni déborder sur autrui. Progressivement, par cette vigilance de plus en plus intense et de plus en plus fréquente, nous observerons peut-être une moins grande emprise de nos émotions sur nous et sur les autres, nous vivrons avec elles des relations pacifiées et bienveillantes et nous ne serons plus vraiment dérangés par les émotions des autres que nous saurons reconnaître et que nous prendrons pour ce qu’elles sont, à savoir un surplus d’énergie généré pour signaler un besoin à satisfaire. Chacun ainsi renvoyé à sa responsabilité pourra employer son temps et ses forces à nourrir ses propres besoins et à contribuer à nourrir les besoins de ceux qui les sollicitent.

Dans la rubrique PRATIQUER vous retrouverez cette introduction en cliquant ici ainsi qu’une pratique intitulée Méditer pour devenir capitaine de sa vie.

N’oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies …

Dans la rubrique A L’ECOLE se trouvent le support pour les élèves et la fiche pour les professeurs intitulés : Le tourbillon de la vie : les émotions.

Découvrir les Lettres à Théo